Accessibilité:
 
 

Un peu d'histoire

.

Pour y voir clair
Pour y voir clair
AVANT 2008, SEMAINE DE 4 JOURS ET DEMI

Les écoles élémentaires et maternelles sont organisées autour de la semaine de 4.5 jours (lundi, mardi, jeudi, vendredi, samedi)

 

2008, SEMAINE DE 4 JOURS

Ministre de l'Eduction Nationale, Xavier Darcos, avait choisi de supprimer l'école le samedi matin, faisant passer de 26 à 24 heures le nombre d'heures de classe par semaine.

 

2013, SEMAINE DE 4 JOURS ET DEMI

Une étude menée par l'OCDE auprès de 34 pays traduit que la France présente le nombre de jours d'école le plus faible (144 jours contre 187 jours en moyenne) : les journées sont plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde.

Pour mieux respecter les rythmes d'apprentissage de l'enfant, Vincent PEILLON, alors Ministre de l'Education Nationale, souhaite le retour du mercredi matin travaillé pour étaler davantage ces 24 heures de cours, avec des journées de 5 heures et demie et une demi-journée n'excédant pas 3 heures et demie.

CADRE RESTREINT

La réforme proposait en contre partie du mercredi matin travaillé de répartir les 3 heures en 4 fois 45 minutes par jour sur les autres jours de la semaine.

2014, PLUS DE SOUPLESSE

Benoit HAMON, alors Ministre de l'Education Nationale, propose d'assouplir le cadre de mise en oeuvre de la réforme PEILLON, en proposant un système dérogatoire dans lequel la Commune de Veyrier-du-Lac s'est engagée.

L'organisation retenue pour l'école de notre village propose une répartition des 3 heures sur 2 fois 1h30 en début d'après-midi les mardi et jeudi.

Cette organisation a été approuvée par un conseil d'école en juin 2014. Un sondage auprès des parents avait été transmis au préalable en mais 2014 :

- 52% des parents s'étaient exprimés

- 92% d'entre eux préféraient l'option des 1h30 sur 2 jours. Seulement 3 parents avaient exprimé la possibilité de la demi-journée.

 

RENTREE 2018

A nous les acteurs locaux, parents, enseignants de définir ce qui correspond le mieux aux particularités de notre école, à ses enjeux dans l'intérêt général de l'enfant en respectant son rythme dans sa globalité et en favorisant les apprentissages.